• Accueil
  • Les auditeurs de la Radio Nana Fm édifiés sur les progrès du Togo en matière de développement humain

Les auditeurs de la Radio Nana Fm édifiés sur les progrès du Togo en matière de développement humain

Les auditeurs de la Radio Nana Fm édifiés sur les progrès du Togo en matière de développement humain

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le Secrétaire Général du Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération, Béguédouwoé PANETO était le 24 juin 2024 l’invité de l’émission débat sur la Radio Nana Fm avec le journaliste animateur Emile SANVEE. Les questions ont tourné autour du thème : Amélioration de l’indice de développement humain au Togo : quelle incidence sur le panier de la ménagère ?

Dans ses réponses aux différentes interrogations du journaliste et des auditeurs le SG a indiqué que l’indice de développement humain (IDH) est une mesure composite qui évalue le développement d’un pays en prenant en compte trois dimensions principales : la santé (espérance de vie à la naissance), l’éducation (nombre moyen d’années de scolarisation et nombre attendu d’années de scolarisation) et le niveau de vie (revenu national brut par habitant).

Le fait que le Togo ait un IDH supérieur à celui de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et des autres pays de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) indique que, sur les critères mesurés par l’IDH, le Togo affiche de meilleures performances globales. Cela ne signifie pas nécessairement que le Togo se développe « mieux » dans tous les aspects du développement, mais plutôt que ses indicateurs de santé, d’éducation et de revenu sont globalement plus favorables par rapport aux autres pays mentionnés.

Ainsi, un IDH plus élevé pour le Togo par rapport à la Côte d’Ivoire, le Sénégal et d’autres pays de l’UEMOA suggère des performances relativement meilleures dans les domaines mesurés par l’IDH.

Pour le Secrétaire Général, le Togo a fait le choix d’une croissance axée sur l’humain et des efforts remarquables ont été consentis par le gouvernement pour rendre la croissance inclusive à travers des actions pour l’accès de tous à une éducation de qualité, (ii) l’accès à des soins de qualité pour tous, (iii) l’offre d’une protection sociale et d’une couverture sanitaire universelle aux populations, (iv) le renforcement des actions d’hygiène et de l’assainissement, de l’urbanisme et de l’habitat, (v) l’amélioration du revenu par habitant. Le Gouvernement entend maintenir la dynamique en vue d’amélioration le bien-être des populations surtout vulnérables.