Aller au contenu principal

Elimination de la faim a l’horizon 2030

Publié le : 27 nov 2018
Le rapport national de revue stratégique validé

Les travaux de l’atelier de Lomé se sont déroulés le 05 juin 2018 pour s’assurer de la prise en compte de toutes les préoccupations  et propositions  des acteurs et de consolider les contributions  pour l’amélioration du rapport et une meilleure appropriation des résultats. Les travaux de l’atelier de Lomé se sont déroulés le 05 juin 2018 pour s’assurer de la prise en compte de toutes les préoccupations  et propositions  des acteurs et de consolider les contributions  pour l’amélioration du rapport et une meilleure appropriation des résultats.

Le gouvernement s’est engagé, avec l’appui du Programme Alimentaire Mondial (PAM), dans la réalisation d’une « revue stratégique faim zéro » en vue de mieux orienter  la mise en œuvre  des programmes et projets pertinents pour l’atteinte des cibles visées  par l’Objectif de Développement Durable n°2 (ODD2) visant l’élimination de la faim à l’horizon 2030. A la suite de l’atelier de lancement du processus de la revue au cours du mois de janvier  2018, des consultations auprès des acteurs  de développement ont été menées sur toute l’étendue du  territoire. Les données recueillies ont fait l’objet d’une série  d’ateliers de validation qui se sont tenus au niveau régional et central.

Les travaux de l’atelier de Lomé se sont déroulés le 05 juin 2018 pour s’assurer de la prise en compte de toutes les préoccupations  et propositions  des acteurs et de consolider les contributions  pour l’amélioration du rapport et une meilleure appropriation des résultats.

La « revue stratégique faim zéro » au Togo a été réalisée par le Cabinet d’étude Agro Conseil Plus Sarl avec l’appui technique et a permis de relever les efforts et les besoins du pays en matière de promotion de la sécurité alimentaire  et de la nutrition. Un accent est mis sur chacune des dimensions de la sécurité  alimentaire à savoir la disponibilité, l’accessibilité (physique et économique), la stabilité des approvisionnements et l’utilisation des aliments. L’emphase est également mise sur les défis à relever, les bonnes pratiques expérimentées au Togo ainsi que les mesures ou réponses impulsées  par le gouvernement et ses partenaires.

Les travaux de l’atelier de Lomé ont été ouvert par le Secrétaire Général du Ministère de la Planification du Développement, Etsri  Homévor, en présence des représentants des partenaires techniques et financiers, des organisations de la société civile et du secteur privé ainsi que des personnes ressources intervenant  sur les questions d’alimentation, de sécurité alimentaire et de nutrition.

Top