Aller au contenu principal

Le Plan National de Développement, le chemin vers l’émergence

Publié le : 27 nov 2018
Le Plan National de Développement, le chemin vers l’émergence

Le processus d’élaboration du PND a connu une approche participative et inclusive avec l’implication des différentes parties prenantes notamment le secteur public et privé, la société civile, les partenaires techniques et financiers ainsi que les acteurs régionaux et locaux.

Le 03 août 2018, le Conseil des Ministres a adopté le Plan National de Développement (PND) pour la période 2018-2022 avec pour objectif global de transformer structurellement l’économie par une croissance forte durable, résiliente, inclusive, créatrice d’emplois et induisant l’amélioration du bien-être social. Il est désormais l’unique cadre de référence qui doit guider l’action gouvernementale et les relations avec l’ensemble des partenaires du Togo.                                                                      

Comme l’a dit le Chef de l’Etat, son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, dans une tribune parue dans Jeune Afrique N° 3007 du 26 août au 1er septembre 2018, « le Togo fait partie d’un monde qui change à toute vitesse et il a su obtenir des résultats économiques et sociaux appréciables. Mais ce qui a été accompli peut encore être amélioré : le Plan National de Développement (PND) qui vient d’être adopté nous permettra de mieux faire face aux défis qui se présentent». Ce nouvel outil de planification, à moyen terme, prend en compte les aspirations profondes du peuple togolais et répond aux engagements souscrits par le Togo au niveau communautaire, continental et international en lien avec la vision 2020 de la CEDEAO, l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Le processus d’élaboration du PND a connu une approche participative et inclusive avec l’implication des différentes parties prenantes notamment le secteur public et privé, la société civile, les partenaires techniques et financiers ainsi que les acteurs régionaux et locaux. Il est donc aisé de constater que la motivation majeure de notre PND est de susciter à la fois, des performances économiques plus fortes tout en préservant l’équité sociale et la viabilité environnementale.

Dans ce contexte, le Togo compte sur la mobilisation rationnelle de ses propres ressources, ceci à travers des réformes relatives à l’assainissement du cadre macroéconomique, à l’amélioration de l’efficacité des dépenses publiques et l’amélioration du climat des affaires (en témoigne le récent classement du rapport Doing Business faisant passer  le Togo de la 156ème place à la 134ème place). Le gouvernement veut également compter sur les institutions financières tout comme les partenaires en développement et sur les investissements du secteur privé, acteur majeur de la transformation structurelle pour concrétiser la volonté manifeste du Président de la République de faire du secteur privé la cheville ouvrière de la croissance économique de notre pays.  

Ainsi nous tenons à remercier et à rendre hommage au Chef de l’Etat pour son engagement au plus haut niveau et son implication dans l’élaboration et la mobilisation des ressources pour le financement du PND ce qui démontre à suffisance son ambition à faire du Togo un pays émergent dans les prochaines années. 

Top