Aller au contenu principal

Lancement de la célébration des 50 ans de l’UNFPA et des 25 ans de la CIPD

Publié le : 08 juil 2019
Une coopération quasi cinquantenaire au service de la population togolaise

La Ministre de la Planification du Développement et de la Coopération, Ayawovi Demba TIGNOKPA et le Représentant Résident de UNFPA au Togo, Saturnin EPIE, ont conjointement procédé à l’Agora Senghor à Lomé au lancement  des activités marquant ces deux jubilés au Togo.

1969-2019 : Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) fête cette année ses 50 ans et ses 47 ans de présence au Togo. Dans le monde entier tout comme dans notre pays, cette célébration est couplée avec les vingt-cinq (25) ans de la mise en œuvre du programme d’Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD), adopté en septembre 1994 au Caire en Égypte.

C’est dans ce cadre que la Ministre de la Planification du Développement et de la Coopération, Ayawovi Demba TIGNOKPA et le Représentant Résident de UNFPA au Togo, Saturnin EPIE, ont conjointement procédé à l’Agora Senghor à Lomé au lancement  des activités marquant ces deux jubilés au Togo. C’est dans ce cadre que la Ministre de la Planification du Développement et de la Coopération, Ayawovi Demba TIGNOKPA et le Représentant Résident de UNFPA au Togo Saturnin EPIE ont conjointement procédé le 07 mai 2019 à l’Agora Senghor à Lomé au lancement  des activités marquant ces deux jubilés au Togo. Une occasion pour le Bureau Togo de UNFPA d’offrir au Gouvernement togolais et à certains Organismes Non Gouvernemental, des matériels et équipements médicaux dont 15 échographes, 70 ventouses, 70 kit AMIU, 12 ordinateurs portables, 28 motos, 425 cantines personnalisées, 448 sacs personnalisés et 450 gilets humanitaires personnalisés d’une valeur de 113 229 384F CFA. C’était en présence de plusieurs personnalités dont le Coordonnateur Résident du Système des Nations au Togo, Damien Mama, les Chefs d’Agences du Système des Nations Unies et les membres du Corps diplomatique ainsi que les Chefs traditionnels les acteurs de la santé, Les principaux bénéficiaires des équipements offerts et les  jeunes filles et garçons des établissements scolaires.

Au Togo, les activités marquant les 50 ans d’existence de l’UNFPA et les vingt-cinq (25) ans de la mise en œuvre du programme d’Action de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) ont débuté le 7 mai 2019 par une cérémonie solennelle à Lomé. Le Fonds des Nations Unies pour la population intervient au Togo depuis 1972. Dès lors, grâce à l’appui de cette institution et à travers les six programmes de coopération déjà écoulés et le septième en cours, des progrès ont été réalisés, tant sur le plan institutionnel que stratégique dans les domaines de la santé sexuelle et reproductive, du genre et des droits humains ainsi que dans le domaine de la production des données statistiques pour soutenir la planification du développement.

Toutes ces avancées ont été saluées par la Ministre de la Planification du Développement et de la Coopération, Ayawovi Demba TIGNOKPA qui, dans son discours à l’occasion de cette cérémonie de lancement, a  réitéré toute la gratitude du gouvernement pour tous les appuis multiformes de l’UNFPA. Elle a par ailleurs rappelé les multiples défis auxquels le gouvernement doit faire face et qui nécessitent l’accompagnement de l’ensemble des partenaires et des organisations de la société civile tout comme les médias et le secteur privé pour l’atteinte des résultats  escomptés de l’axe 3 du Plan National de Développement, PND 2018-2022 relatif à la consolidation du développement social et au renforcement des mécanismes d’inclusion. La Ministre a ajouté que « l’un des défis majeurs aujourd’hui pour notre pays est de tirer pleinement profit du dividende démographique (…) et la feuille de route de l’Union Africaine offre un certain nombre d’orientations qui sont prises en compte dans l’élaboration du PND et le gouvernement aura besoin de tous les acteurs pour relever ce défi».

Pour le Représentant Résident de UNFPA, Saturnin EPIE, la célébration de ces deux jubilés offre l’occasion à UNFPA au niveau mondial, d’attirer l’attention de tous sur la nécessité de poursuivre la mise en œuvre du Programme d’action et d’accélérer les tâches inachevées. « Nous travaillons pour améliorer la situation en matière de planification familiale ; nous souhaitons parvenir à zéro décès maternel évitable et zéro violence et pratique néfaste faites contre les femmes et les jeunes filles » ; souligne Saturnin Epie. Il a ajouté que l’année 2019 sera marquée par plusieurs évènements de haut niveau en l’occurrence le Sommet de Naïrobi sur la CIPD+25, qui se tient du 13 au 15 novembre 2019 et offrira à l’ensemble des états et des parties prenantes, une plateforme inclusive de discussions pour mobiliser davantage de soutien politique et financier.

Les manifestations se sont déroulées dans une ambiance entretenue par la « Chorale Avenir » de l’Université de Lomé et le groupe de sketch « Les Ambassadeurs de vie «  d’Atakpamé.

Top