Aller au contenu principal

Les résultats de l’« Enquête de Suivi Téléphonique à Haute Fréquence des Ménages » rendus publics

Publié le : 22 juil 2020
Cette enquête, initiée par l’INSEED grâce à l’appui financier de la Banque Mondiale, a pour objectif d’évaluer les répercussions potentielles de la pandémie Covid-19 sur le bien-être des ménages au Togo

Plus de 90% des personnes interrogées sont bien informées et appliquent les mesures telles que la distanciation sociale, le lavage ou la désinfection régulière des mains, etc...

La salle de conférence du 4ème étage de l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a prêté son cadre le 09 juillet 2020, à une réunion de partage des résultats de l’enquête dénommée « Enquête de Suivi Téléphonique à Haute Fréquence des Ménages (ESTHFM) » dans le contexte de la covid-19. Cette enquête, initiée par l’INSEED grâce à l’appui financier de la Banque Mondiale, a pour objectif d’évaluer les répercussions potentielles de la pandémie Covid-19 sur le bien-être des ménages au Togo, notamment sur (i) le canal du revenu/emploi qui comprend les revenus du travail et les revenus non liés au travail, (ii) le canal des prix et (iii) le canal du capital humain à long terme.

La rencontre a été marquée essentiellement par la présentation des différents résultats de cette enquête et un débat en présence des Représentants du Comité de riposte de la Gestion de la Covid-19, du Ministère de la santé, du ministère de la sécurité, du Syndicat des Praticiens et hospitaliers du Togo (SYNPHOT), de l’Association des Consommateurs du Togo(ATC) et de la société civile. Il y avait également les journalistes, tant du public que du privé ainsi que certains responsables et cadres de l’INSEED.

Dans sa présentation, le Directeur Général de l’INSEED, Koame Kouassi, a tout d’abord indiqué que l’« Enquête de Suivi Téléphonique à Haute Fréquence des Ménages (ESTHFM) » s’est déroulée du 26 mai au 09 juin 2020 sur la base d'un entretien téléphonique et a porté sur un échantillon de 2 189 ménages disposant d’un numéro de téléphone à partir de la base de la première enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages (EHCVM) au Togo.

Des résultats encourageants qui incitent à toujours appliquer les mesures barrières

Faisant état des différents résultats, le DG a déclaré que :

  • plus de 90% des personnes interrogées sont bien informées et appliquent les mesures telles que la distanciation sociale, le lavage ou la désinfection régulière des mains, etc.… La radio a été citée comme principal canal d’information (environ 82%) ;
  • la crise a des répercussions sur les prix des produits de base empêchant certains ménages de pouvoir s’en approvisionner ; cependant 44% ont pris des dispositions pour constituer de stock de nourriture plus que d’habitude ;
  • l’accès aux soins de santé et aux services financiers est possible pour la majorité des personnes interrogées et les membres de leurs ménages :  88% des enquêtés estiment que les services de santé ont été accessibles ainsi que les services financiers (98%) ;
  • sur le plan scolaire, des nouveautés ont été enregistrés avec l’apparition de la pandémie : les cours en ligne et les cours sur les médias ;
  • les répercussions sur l’activité économique sont importantes puisque près de la moitié des enquêtés ayant arrêté le travail l’ont fait à cause de la Covid-19.

Les prochaines étapes

Le premier responsable de l’INSEED a également rappelé qu’une telle enquête est répétitive pour une période de douze (12) mois consécutifs, à compter du mois de Mai 2020. Ainsi, les présents résultats constituent la première série de suivi des conditions de vie des ménages dans le contexte de la covid-19. A la suite de ces résultats, l’institut et se propose d’organiser une réunion de partage du rapport de l’étude et préparer les travaux du prochain round.

Il faut préciser que les travaux de cette réunion de partage se sont déroulés dans le respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement. Ainsi il y avait le gel hydro alcoolique à potée de   tous les participants qui ont porté des bavettes et les mesures de distanciation sont appliquées.

Top