Aller au contenu principal

Financement du plan directeur CACAO : le Togo à la recherche de fonds pour 15 projets en lien avec son PND

Publié le : 01 oct 2019
Le Togo à la recherche de fonds pour 15 projets hautement prioritaires en lien avec son PND

Le plan directeur CACAO initié dans le cadre de la coopération japonaise pour promouvoir le développement de la sous-région ouest africaine couvre la période 2020-2040

Comment mieux faire connaitre les projets hautement prioritaires du plan directeur du CACAO pour susciter l’intérêt des partenaires techniques et financiers (PTF) ainsi que du secteur privé et solliciter leur appui pour la mise en œuvre desdits projets ? Tel est l’objectif de la table ronde des bailleurs de fonds pour la mobilisation des ressources nécessaires au financement des projets prioritaires du Plan directeur d’aménagement des corridors pour l’anneau de croissance en Afrique de l’ouest (CACAO) qui s’est tenue le 18 juillet 2019 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Cette rencontre de trois jours, organisée par la commission de l’UEMOA, a réuni les experts des cinq pays de la sous-région (Togo, Bénin, Burkina Faso, Ghana et Cote d’ Ivoire), les partenaires techniques et financiers ainsi que les opérateurs du secteur privé.

La délégation togolaise conduite par la Ministre des Infrastructures  et des Transports, Zouréhatou KASSAH TRAORE, a présenté à l’assistance 15 projets hautement prioritaires, issus du Plan National de Développement (PND) dans cinq (5) différents secteurs notamment : agriculture, industrie, énergie, mines et infrastructures de transport. La mise en œuvre de ces projets est au cœur de la stratégie du gouvernent pour promouvoir le développement économique du pays, créer des emplois durables et résilients pour la jeunesse et faire du Togo un pays de référence dans la sous-région ouest africaine conformément au PND. Le financement de ces projets s’élève à hauteur de  4 775,4 milliards de FCFA et le Togo veut compter sur la rencontre d’Abidjan pour mobiliser les ressources suffisantes auprès des bailleurs de fonds pour leur exécution. 

114 projets prioritaires des 5 pays du plan directeur du CACAO sont soumis à la table ronde. Le Togo peut déjà se réjouir, la Banque ouest africaine de développement (BOAD) annonce d’ores et déjà un financement de 1000 milliards de FCFA pour accompagner les 5 pays dans l’exécution de leurs projets. La JICA, Agence Japonaise de Coopération Internationale veut quant à elle soutenir les pays à hauteur de 400 milliards de FCFA. Le secteur privé n’a pas manqué de manifester son intérêt et annonce des intentions à investir dans les projets à hauteur de 352 milliards de FCFA. Ce qui porte les intentions de financement enregistrées à cette table ronde à 1. 752 milliards de FCFA. Les négociations vont se poursuivre avec les PTF et le secteur privé sur les différents projets pour concrétiser les engagements et mobiliser le financement requis pour les projets.

En marge des travaux d’Abidjan, le Secrétaire Général du Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération, Etsri Homevor, a rappelé le projet relatif au dédoublement de la Nationale N°1 qui va consister à aménager en 2x2 la route nationale n°1 afin d'en faire une voie express de qualité pour faciliter les transactions économiques en termes de flux de circulation des marchandises.

Le plan directeur CACAO initié dans le cadre de la coopération japonaise pour promouvoir le développement de la sous-région ouest africaine couvre la période 2020-2040.

Top