Aller au contenu principal

Réunion du comité de pilotage du projet de prévention des conflits et violences et en protection des droits de l’homme

Publié le : 13 aoû 2019
Ce projet est conjointement initié par le Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération en collaboration avec le PNUD, l’UNICEF et le Haut-commissariat des Nations Unies pour les droits de l’Homme.

Le projet est doté d’un financement global de 2,7 millions de dollars, mobilisé auprès du Fonds des Nations Unies (FNU), par le PNUD et l’UNICEF pour une durée de 18 mois soit de novembre 2018 à mai 2020.

Le Gouvernement en collaboration avec le Système des Nations Unies, a initié un projet de renforcement des capacités nationales et communautaires en prévention des conflits et violences et en protection des droits de l’homme au Togo. Ce projet est conjointement initié par le Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération en collaboration avec le PNUD, l’UNICEF et le Haut-commissariat des Nations Unies pour les droits de l’Homme.

C’est ainsi que la première réunion du Comité de pilotage de ce projet s’est tenue le 25 juillet 2019 dans la salle de réunion du 8ème étage du CASEF, côté Plan.

Les travaux de cette rencontre, qui a regroupé tous les représentants des différents partenaires impliqués dans la gestion du projet, ont été ouverts par la Ministre Ayawovi Demba Tignokpa, en présence du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Togo, Damien Mama.

Il était question de mettre en place des stratégies adéquates pouvant orienter les actions du projet afin de relever les contraintes éventuelles pour l’atteinte des résultats escomptés dans les délais requis.

Le projet de renforcement des capacités nationales et communautaires en prévention des conflits et violences et en protection des droits de l’Homme au Togo est une réponse du système des Nations Unies aux efforts du gouvernement togolais en matière de prévention de conflits et de consolidation de la paix.

Le projet est doté d’un financement global de 2,7 millions de dollars, mobilisé auprès du Fonds des Nations Unies (FNU), par le PNUD et l’UNICEF pour une durée de 18 mois soit de novembre 2018 à mai 2020.

Top