Aller au contenu principal

La planification familiale au cœur de l’édition 2017 de la JMP

Publié le : 27 sep 2017
La planification familiale au cœur de l’édition 2017 de la JMP

« Planification familiale : autonomisation et développement des nations » ; c’est le thème retenu cette année pour cette célébration afin de sensibiliser les décideurs et acteurs de développement sur les questions cruciales des populations et de mettre...

Le 11 juillet de chaque année est célébrée, de part le monde, la Journée Mondiale de la Population (JMP) afin d’attirer l’attention des uns et des autres sur l’urgence et l’importance de la prise en compte des questions de population dans le développement des Etats pour le bien-être de tous. Une fois encore le Togo n’est pas resté en marge de cette célébration. Les manifestations de cette célébration se sont déroulées le 11 juillet dans l’enceinte du centre aéré de la BCEAO à Baguida, localité située à 14 Km au Sud-Est de la capitale Lomé en présence de nombreuses personnalités dont le Ministre de la Planification du Développement, Kossi Assimaidou, du Représentant Résident du Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), Saturnin EPIE. « Planification familiale : autonomisation et développement des nations » ; c’est le thème retenu cette année pour cette célébration afin de sensibiliser les décideurs et acteurs de développement sur les questions cruciales des populations et de mettre en exergue l’importance des politiques de planification familiale.

Des discours mais aussi des actes 
Intervenant pour la circonstance le Ministre Assimaidou a indiqué que  la population constitue incontestablement le principal facteur de développement grâce aux ressources humaines, hommes, femmes et jeunes dont elle regorge et qui contribuent à la croissance économique. Il a ajouté que ce rôle dévolu au capital humain ne saurait être efficacement assuré que si chacun, sans distinction de sexe, de religion et de milieu de résidence, jouit des droits indispensables à son épanouissement et satisfait à ses besoins. C’est pourquoi il s’est réjoui du thème de cette année qui s’inscrit, selon lui, parfaitement dans la dynamique de l’Agenda de développement post 2015 et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine ainsi que dans les orientations stratégiques de la Feuille de route de l’Union Africaine relative à l’exploitation du Dividende démographique pour la croissance économique.

« Conscient de la contribution positive et capitale de la planification familiale au développement économique et social des communautés à travers l’autonomisation des femmes, le gouvernement togolais s’emploie à la rendre accessible à tous les niveaux et c’est à juste titre que le Président de la République, après avoir œuvré à la relance économique de notre pays, a décidé de consacrer le quinquennat 2015-2020 aux efforts visant directement un mieux-être de l’ensemble des populations togolaises, en l’occurrence celles qui sont les plus vulnérables » ; a déclaré le Ministre. Le Ministre a par ailleurs saisit cette opportunité pour exprimer à tous les  partenaires  au développement, la gratitude du gouvernement pour leurs appuis multiformes dans la recherche du bien-être des populations.

Pour le Représentent Résident de l’UNFPA au Togo, la planification familiale consiste à travailler pour la réduction des grossesses précoces chez les adolescentes, ralentir la croissance de la population et réduire la mortalité infantile. Il a rappelé que la planification familiale est un « facteur essentiel » dans la prévention des risques sanitaires chez les femmes et donne aux populations la capacité d’agir et renforce l’éducation.  « Il faut donner la possibilité aux femmes de décider librement et par elles-mêmes le nombre d’enfants qu’elles veulent-elles avoir et à quel moment elles veulent les avoir » ; a souligné le Représentent résident de l’UNFPA au Togo. Ce droit, selon lui, « donne aux femmes et aux jeunes filles plus d’opportunités de gagner leur vie et d’augmenter ainsi les revenus familiaux.

Outre les interventions et les prestations des différents groupes folkloriques, les manifestations ont été marquées par une série de témoignages sur les bienfaits de la planification familiale et les prestations des services de santé.
Top