Aller au contenu principal

Les enjeux et défis de l’Aménagement du territoire expliqués aux Directeurs centraux

Publié le : 05 oct 2017
Les enjeux et défis de l’Aménagement du territoire expliqués aux Directeurs centraux

Ce processus d’appropriation des enjeux et défis de l’aménagement du territoire se veut un cadre d’échanges pour trouver des approches de solution aux déséquilibres et disparités constatés entre les régions du Togo et au sein des différentes localités...

Un atelier d’information et de renforcement des capacités à l’intention des directeurs de l’administration publique au niveau central ainsi que les chefs de services des différents départements ministériels s’est tenu le 10 août 2017 au Centre des Loisirs Nathanaèl à Adidoadin à Lomé. Cette nouvelle rencontre de sensibilisation, qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de l’aménagement du territoire (PONAT), est une occasion pour recueillir les avis et les propositions des acteurs de développement sur les voies et moyens devant permettre la mise en œuvre de la politique nationale de l’aménagement du territoire. Ce processus d’appropriation des enjeux et défis de l’aménagement du territoire se veut un cadre d’échanges pour trouver des approches de solution aux déséquilibres et disparités constatés entre les régions du Togo et au sein des différentes localités et favoriser la mise en œuvre des outils d’aménagement du territoire.

Cet atelier qui fait suite à celui organisé à l’intention des Secrétaires généraux et Directeurs de Cabinet a permis aux participants de comprendre les questions liées aux disparités régionales constatées à plusieurs niveaux du Togo. Pour les différents orateurs trois niveaux de disparités sur le plan national. Le premier niveau est le déséquilibre existant entre Lomé, la capitale du Togo et les autres grandes régions du pays dépourvues suffisamment de ressources naturelles et économiques pour assurer le bien-être de leurs populations. Le second niveau de disparités se retrouve au sein des régions elles-mêmes et le troisième niveau, est lié à la disparité constatée entre les zones urbaines et rurales du pays. Les travaux de cette rencontre viennent à point nommé en vue d’envisager des actions à mener afin de rétablir l’équilibre entre les différentes villes et régions du Togo à la lumière des instruments juridiques.

Le Togo dispose de lois et de cadres pour faire face aux défis de l’aménagement du territoire. Les participants ont justement revisité ces lois et documents devant permettre aux directeurs centraux et chefs services des ministères de l’Etat de faire leur travail conformément à la législation en vigueur. La déclaration de politique nationale de l’aménagement du territoire, la politique nationale de l’aménagement du territoire, et la Loi-cadre sur l’aménagement du territoire, sont entre autres les instruments juridiques revisités au cours de l’atelier dont les travaux ont été ouverts par le Directeur de Cabinet du Ministre de la Planification du Développement.

Pour lui, « cet atelier offre un cadre de réflexion sur les disparités régionales et le rôle de l’aménagement du territoire dans la promotion d’un développement équilibré pour aboutir à un meilleur partage des enjeux pour des prises de décisions en matière de mise en place des outils d’aménagement du territoire au Togo». L’appropriation des enjeux de la question de l’aménagement du territoire contribuera à coup sûr à une réduction effective des disparités régionales comme le recommandent les Objectifs de Développement Durable, a souligné M. Edjeou.

Conformément aux recommandations de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), le Togo s’est engagé dans le processus visant la mise en œuvre de  l’aménagement du territoire. Cet engagement pour la prise en compte de la dimension spatiale dans sa politique de développement a été marqué par : l’adoption de la déclaration de politique nationale d’aménagement du territoire (DEPONAT) en 2006 et de la politique nationale d’aménagement du territoire (PONAT) en septembre 2009 en conseil des ministres. La loi-cadre sur l’aménagement du territoire a été votée le 28 décembre 2015 et promulguée le 04 janvier 2016.
Top