Aller au contenu principal

Coopération Togo/Unicef

Publié le : 12 jan 2018
Coopération Togo/Unicef

Le Programme de coopération entre le Togo et l’UNICEF arrive à terme en 2018. Conformément au mandat de l’UNICEF, il s’avère nécessaire d’entamer le processus d’élaboration du nouveau programme pour la période 2019-2023. C’est dans cette perspective qu’un

Le Programme de coopération entre le Togo et l’UNICEF arrive à terme en 2018. Conformément au mandat de l’UNICEF, il s’avère nécessaire d’entamer le processus d’élaboration du nouveau programme pour la période 2019-2023. C’est dans cette perspective qu’un
 
Le Programme de coopération entre le Togo et l’UNICEF arrive à terme en 2018. Conformément au mandat de l’UNICEF, il s’avère nécessaire d’entamer le processus d’élaboration du nouveau programme pour la période 2019-2023. C’est dans cette perspective qu’un Comité de pilotage de l’élaboration (CPE) composé des représentants de l’administration publique, des organisations de la société civile et des Agences du Système des Nations Unies a été mis en place par arrêté ministériel le 17 août 2017, afin de coordonner ce processus.
La première réunion du CPE s’est tenue le 05 septembre 2017 dans la Salle de réunion du Ministère de la Planification du Développement. Après la prise de contact des membres du CPE les participants ont suivi une présentation sur les termes de référence de l’actualisation de l’analyse de la situation des enfants (SITAN) et sa méthodologie ainsi que son plan de rédaction.

Les travaux de cette rencontre ont été présidés par le Président du comité, Etsri HOMEVOR et la Représentante adjoint de l’UNICEF, Fosca Guilidori, en présence des différents acteurs impliqués dans le processus de coopération entre le Togo et l’UNICEF. Dans leur intervention de circonstance, ils se sont réjoui de la présence des membres du CPE et ont salué l’importance qu’ils accordent au bien-être des enfants. La Représentante adjoint de l’UNICEF a particulièrement rappelé le processus de l’élaboration du programme de coopération qui est basé sur l’analyse de la Situation des enfants et des femmes du Togo (SITAN). Ce document, a-t-elle dit, permet de déterminer les privations auxquelles font face les enfants dans le pays, les causes de ces privations, et dans quelle mesure l’UNICEF peut se positionner au regard de son mandant.

Dans les différentes présentations de l’équipe de consultants devant conduire l’actualisation de la SITAN, il a été rappelé que la SITAN a pour objectif global de relever les tendances, les inégalités de droit des enfants, combler la privation et accélérer le progrès de réalisation des droits des enfants. Elle permettra d’améliorer les stratégies et programmes en faveur des droits des enfants. La SITAN résultera de l’actualisation de celle de 2015 partiellement mise à jour en 2016.

La méthodologie envisagée est structurée comme suit:
  • une approche holistique et intersectorielle à l’analyse ;
  • un apprentissage mutuel à travers le dialogue ;
  • une analyse collaborative pour une action collective ;
  • la durabilité : relations, instances de dialogue ;
  • les bonnes conditions pour l’utilisation de l’analyse.
Elle sera fondée sur cinq approches clé à savoir :
  • droits humains et genre (causes, rôles et capacités) ;
  • équité (inégalités, ventilation, goulots d’étranglement) ;
  • approche holistique droits de l’enfant (cycle de vie) ;
  • perspective des risques (actuels et projetés) ;
  • gestion axée sur les résultats (lier l’analyse à l’identification d’axes stratégiques pour UNICEF et les autres acteurs).
Cette présentation a été suivie d’un exercice pratique qui consiste à répondre à une série question afin de relever le point de vu des uns et des autres sur l’actualisation de la SITAN.
Trois grands points constituent les prochaines étapes de ce processus à savoir la validation du plan d’analyse et d’ébauche du document ; l’organisation d’un atelier des parties prenantes et la validation du rapport final.
Top