SGDD-a : Le FMI et la BAD accompagnent le Togo dans le processus



Le Togo est sur le point de mettre en œuvre le Système Général amélioré de Diffusion des Données améliorer la diffusion des données macroéconomiques officielles du pays, notamment au travers d’une Page Nationale Récapitulative de Données (PNRD) publiée...
 Une mission conjointe du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque Africaine de Développement (BAD) a séjourné au Togo du 24 avril au 4 mai 2018 dans le but d’aider les autorités Togolaises à mettre en œuvre le Système Général de Diffusion des Données amélioré (SGDD-a). Ce système vise à améliorer la diffusion des données macroéconomiques officielles du pays, notamment au travers d’une Page Nationale Récapitulative de Données (PNRD) publiée sur la Plateforme OpenData (ODP) du Togo fournie par la BAD dans le cadre de son programme Autoroute de l’Information en Afrique.
 
La publication des données macroéconomiques au travers de la PNRD permettra aux décideurs nationaux, aux acteurs nationaux et internationaux, aux investisseurs et aux agences de notation d’avoir un accès facile aux informations que le Conseil d’Administration du FMI a identifiées comme étant essentielles pour le suivi des développements économiques et financiers du pays. Rendre ces informations facilement accessibles en un seul endroit et selon un calendrier préalable, y compris dans un format permettant la lecture et le transfert de machine à machine, permettra à tous les utilisateurs d’avoir simultanément accès aux données en temps opportun, assurant une diffusion des données plus transparente.
 
La PNRD sera publiée d’ici le 5 juillet 2018 et permettra aux utilisateurs d’avoir accès à toutes les informations relatives aux données macroéconomiques essentielles. Un lien vers la PNRD sera disponible sur le Tableau d’Affichage des Normes de Diffusion (TAND) sur le site http://dsbb.imf.org. La mission SGDD-a a bénéficié du financement du Département du Développement International (DfID) britannique.
 
Contexte more info
Le SGDD-a a été créé par le Conseil d’administration du FMI en mai 2015, en remplacement du SGDD de 1997, pour renforcer la transparence des données macroéconomiques, encourager le développement statistique, et permettre des synergies entre la diffusion des données et la surveillance.