Présentation et historique



A partir de 1981, le système de planification en vigueur jusque-là va subir de profonds changements avec l’émergence des programmes d’ajustement structurel et de la programmation triennale des investissements.
Le Togo à l’instar de bon nombre de pays africains a amorcé ses plans de développement depuis les années des indépendances. Il s’agissait de poser les jalons pour engager le pays dans la voie de la croissance économique et de la transformation structurelle. Dès lors, l’option de l’improvisation et les décisions fondées sur aucune stratégie de développement étaient de mise d’où l’élaboration et la mise en œuvre des plans quinquennaux.

A partir de 1981, le système de planification en vigueur jusque-là va subir de profonds changements avec l’émergence des programmes d’ajustement structurel et de la programmation triennale des investissements.
A la faveur de l’Initiative PPTE (Pays Pauvres Très Endetté) et dans la perspective des Objectifs du Millénaire pour le Développement, le Togo a dû renouer avec la planification à travers un exercice cyclique d’élaboration de cadres stratégiques de lutte contre la pauvreté.

En 2007, le pays s’est doté d’une Stratégie Nationale de Développement, basée sur les OMD, articulée autour des défis majeurs et des moyens institutionnels et financiers requis pour la réalisation de ces objectifs à l’horizon de 2015.
Le DSRP Intérimaire et le DSRP Complet se sont succédés et aujourd’hui le Togo est à la deuxième génération du DSRP baptisée Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi SCAPE.

Au cours des travaux du Forum National sur la Planification tenu en 2014, les acteurs nationaux actuels et passés de l’administration publique ainsi que les experts d’autres pays ont revisité la mémoire de ce vaste chantier de planification pour bâtir un Système National de Planification rénové selon les différentes évolutions observées dans la gestion du développement tant au plan national, sous-régional que mondial.

C’est le lieu de féliciter et rendre un  hommage au Chef de l’Etat pour  sa vision prospective du développement du pays et pour ses nombreuses initiatives pour faire du Togo un pays émergent à l’horizon 2030.